Aller au contenu "Faire des pâtes fraîches : la pâte"
 

Faire des pâtes fraîches : la pâte

Cet exemple d’utilisation de machine à pâtes pour faire des pâtes fraîches maison est basé sur la recette la plus simple qui soit : semoule de blé dur et eau. Cela ne change pas grand chose : quelle que soit la recette, les étapes principales restent les mêmes pour toutes les pâtes et la plupart des recettes…

Mélanger les ingrédient en suivant les indications de la recette à réaliser.

Ici, verser 500 grammes de semoule de blé dur dans un saladier et y ajouter deux petits verres d’eau à température ambiante.


Comme son nom l’indique, la semoule de blé dur n’est pas fluide comme de la farine : il est normal qu’au départ les grains de semoules soient encore visibles dans le mélange.

Après quelques minutes, lorsque les ingrédients sont grossièrement mélangés et « tiennent»  ensemble, malaxer directement avec les doigts, afin de bien incorporer la semoule à l’eau.

Si la pâte semble trop humide et collante, ajouter de la semoule de blé dur ou de la farine blanche.
Si la pâte semble sèche et cassante, ajouter de l’eau.

Lorsque le mélange est assez homogène, on peut sortir la pâte du saladier et continuer à pétrir la pâte sur une surface farinée, jusqu’à obtenir une boule de consistance bien homogène.

Une fois cette boule de pâte obtenue, la prochaine étape : le repos de la pâte.


Laissez une réponse